Les meilleurs placements (surprenants) de 2019

Le rendement n'est pas toujours là où on s'y attend !

Disclaimer : Nous précisons évidemment que la performance historique des investissements mentionnés dans cet article ne donne aucune indication sur leurs performances futures !

2019, une année extra-ordinaire pour les marchés actions

Commençons par une le début : malgré les nombreux risques géopolitiques — le Brexit, les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine —  les marchés actions ont connu d'excellentes performances l'année dernière, à commencer par le marché américain où le fameux indice boursier S&P a progressé de 29% en 2019, largement au-dessus de la moyenne, et le meilleur score depuis 1997. Le marché français n'est pas loin derrière, avec un CAC40 en hausse de 27%.

Mais les actions ne sont pas les seuls actifs à avoir bien marché. Certains placements, plus ésotériques, ont connu une croissance discrète mais non moins remarquable. Trois exemples.

L'obligation centenaire de l'Autriche

L’obligation à 100 ans de l’Autriche constitue un bel exemple. Oui, vous avez bien lu, il s’agit d’un titre de dette émis en 2017 par l'état Autrichien qui ne sera remboursé qu'en 2117, soit un siècle plus tard. A l’époque de son émission, cette obligation fut émise avec un coupon de 2,1%, ce qui semblait être un rendement plutôt faible pour un risque souverain de grande qualité certes, mais sur une période aussi longue. Néanmoins, les investisseurs qui avaient acheté ce papier ont vu le cours de ce titre plus que doubler en 2019, reflétant l’appétit très fort des investisseurs pour tout papier offrant un rendement positif, dans un contexte de taux nuls, voir négatifs.

La dette Grecque

Un autre exemple d’un placement dont la valeur a beaucoup bénéficié de la baisse des taux l’année dernière est la dette souveraine Grecque. Vous vous souvenez peut-être que ce pays a traversé une crise financière majeure il y a quelques années. Le pays a frôlé le défaut et devait offrir des rendements généreux afin de pouvoir lever de l’argent frais. Depuis 2015 la situation a radicalement changé, tant sous l’effet des plans d’austérité appliqués par le gouvernement Grec, que la demande frénétique des investisseurs pour tout actif à rendement positif. Ainsi, un investisseur achetant une obligation à 10 ans émise par l’Etat Grec au début de l’année 2019 aurait vu son placement générer un retour de 23% sur l’année. S’il détenait le même titre depuis 2015, il aurait plus que triplé sa mise initiale.

Le Palladium, un métal rare

Si nous regardons les matières premières et plus précisément le marché des métaux, il faut souligner la performance du palladium. Les constructeurs automobiles ont besoin de ce métal pour les catalyseurs dans leurs modèles hybrides et électriques, et avec le nombre croissant de véhicules verts, la demande pour le palladium dépasse depuis plusieurs années l’offre. En plus, 40% de ce métal provient d’Afrique du Sud, où les interruptions d’électricité de plus en plus fréquentes mettant en danger son extraction. Le prix du palladium dépasse donc aujourd’hui de très loin celui de l’or.

Quelles conclusions en tirer pour 2020 ?

Si ces observations peuvent être intéressantes en soi, ce n'est pas parce que le prix du palladium a explosé en 2019 qu'il continuera de monter en 2020. Par ailleurs, il n’est pas toujours facile pour un particulier d’acheter des titres d’états Européens, pour ne pas parler d’investissements en métaux rares. Mais il nous semble que ces exemples soulignent que la performance peut venir de classes d’actifs très différentes les unes des autres, et à l’écart des marchés actions. À un moment où les marchés actions sont perçus comme étant pleinement valorisés, il peut être bénéfique de diversifier ses investissements, surtout si l’on n’est pas expert et que l’on ne passe pas sa vie à analyser des opportunités de placements financiers.

Le but du jeu n'est pas de trouver les meilleurs placements de l’année, chaque année — c'est par définition impossible — mais de trouver plusieurs fonds par nature diversifiés, qui permettent aux particuliers de s’exposer à plusieurs types d’actifs, dans le but de générer un rendement moyen appréciable sur la durée.

Marc Tempelman

Co-fondateur de Cashbee

écrit par nos amis

Marc Tempelman

Diplômé de l’ESCP, Marc a travaillé pendant plus de 20 ans chez Bank of America Merrill Lynch, pour laquelle il a notamment co-dirigé l’activité de banque commerciale et de marchés de capitaux obligataires. Basé à Londres et à New York, et focalisé sur la clientèle institutions financières, Marc est devenu un expert du financement bancaire. Il est aussi passionné de cuisine.

Aller voir

Avez-vous essayé Cashbee ?

Cashbee est l'application d'épargne qui prend soin de vos intérêts. En 6 minutes, vous disposez d'un moyen simple de mettre votre argent au travail sur un compte rémunéré.

Aller sur Cashbee